contact@sahelemploi.com

DAKAR – Responsable Projet OPTIFARE 85 vues

Job Expired

PRÉSENTATION ALIMA

La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

SOIGNER ‐ INNOVER ‐ ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 4 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 11 pays d’Afrique. En 2019, plus de 1800 salariés avec ALIMA travaillent dans 41 projets dont 10 projets de recherche. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers plus de 400 structures de santé primaire et 30 hôpitaux.

Alima intervient en réponse à des crises humanitaires et les patients sont au cœur de toutes nos actions. Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde.

L’ÉQUIPE ALIMA : plus de 1800 salariés travaillent actuellement avec ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles‐ci reçoivent le support des 3 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal (60 salariés). Les équipes de Paris (7 personnes) et New‐York (2 personnes) travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, et de nombreuses autres ONGs internationales partenaires.
NOS PAYS D’INTERVENTIONS à fin 2018 : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie.

NOS THÉMATIQUES : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, Recherche clinique et opérationnelle, Partenariat, ONGs Locales.

PRESENTATION DU PROJET OPTIFARE

Aujourd’hui, dans les pays à faible/moyen revenus, 80 % des motifs de consultations pédiatriques au niveau centres de santé sont représentés par la fièvre – le manque d’outils diagnostics dans les centres de santé fait que trop souvent le personnel de santé n’arrive pas à identifier les signes de danger ce qui donne lieu à 3 problèmes majeurs :

35 à 50% des (selon les pays) des enfants se présentant avec de la fièvre et des signes de danger justifiant une hospitalisation ne sont pas référés à l’hôpital et décèdent
Une forte augmentation de la résistance aux antibiotiques due à la sur-prescription d’antibothiques (hors paludisme, ce sont 90% des enfants à qui l’ont prescrit des antibiotiques dès la consultation)
Un gaspillage de ressources (anti-palu, antibiotiques)

Le projet OPTIFARE vise la mise en place de l’utilisation des oxymètres de pouls au niveau des consultations de santé primaires pédiatriques afin de réduire la mortalité liée à la mauvaise identification des détresses respiratoires chez les enfants de moins de 5 ans dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Burkina Faso, Guinée). Alors que les oxymètres de pouls sont largement utilisés dans les pays à hauts revenus pour identifier les hypoxémies, leur utilisation n’est pas encore répandue dans les pays à faible ressource et n’est pas intégrée à ce stade dans la PCIME. Le projet OPTIFARE se construit autour de 3 objectifs spécifiques visant à :

(1), Assurer la mise en œuvre de cet outil dans 200 centres de santé primaires choisis dans 8 districts de 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Niger, Guinée) ;
(2) Evaluer la faisabilité et l’impact de l’intervention (études qualitatives et quantitatives) ;
(3) Assurer la mise à l’échelle et la transition du projet (dissémination et plaidoyer).

Le financement de ce projet de 39 mois est en phase finale de contractualisation avec UNITAID.

Le projet sera mené en consortium avec les ONG Solthis (mise en œuvre au Niger), Terre des Homme (mise en œuvre au Burkina Faso et 1 district au Mali). L’évaluation scientifique sera assurée par des équipes de l’INSERM et avec un appui d’équipe du CEPED de l’IRD. ALIMA qui sera responsable de la mise en œuvre des activités générales du projet, de la bonne conduite des opérations, de la gestion financière et de la mise en œuvre terrain en Guinée et au Mali.

LIEU : Dakar (Sénégal) avec 20% de déplacement (Mali, Niger, Burkina, Guinée)

OBJECTIF GENERAL ET OBJECTIFS PRINCIPAUX

Placé sous la supervision de la Direction des Opérations d’ALIMA et du Comité de pilotage OPTIFARE, le Directeur du Projet OPTIFARE, basé à Dakar, est responsable de la supervision globale du projet au niveau opérationnel, financier et scientifique.

Il/Elle est le représentant du projet OPTIFARE auprès du bailleur, des membres du consortium et des partenaires nationaux, régionaux et internationaux.

Il/Elle supervise l’équipe de coordination du projet qui comprend 5 personnes (Responsable Administratif et Financier, Responsable Médical, Chargé de Suivi et Evaluation, Chargé de Communication) ainsi que les équipes d’implémentation terrain (1 Responsable projet dans les 4 pays d’intervention).

Il/elle est responsable du pilotage global du projet. Il/elle coordonne le développement des plans d’actions à l’échelle du projet et des trois pays, précisant notamment les responsabilités pour chaque membre des équipes du projet, et pour chaque partenaire du projet.

Il/elle est responsable du suivi de la mise en œuvre du projet, y compris des activités dans les pays. En particulier, il/elle s’assurera de la réalisation des objectifs selon les délais définis contractuellement avec le bailleur. Il/elle sera également responsable de la mise en place de mécanismes permettant de suivre et d’assurer la qualité des livrables. Il/elle sera responsable du pilotage budgétaire du projet.

Il/Elle assurera la reprogrammation opérationnelle et budgétaire régulière en fonction des besoins et des résultats de la recherche opérationnelle et en particulier de l’évaluation des interventions.

Il/elle coordonne l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de documentation et de dissémination des résultats et enseignements du projet, et plus largement, de la stratégie de plaidoyer au niveau sous régional et envers les bailleurs de fonds internationaux identifiés pour financer la mise à l’échelle et la transition de ce projet.

Il/elle assurera la coordination entre les membres du consortium, organisera et mènera les réunions du comité de pilotage, et assurera le partage des informations et des enseignements du projet.

Il/elle s’assurera de la contractualisation entre ALIMA et les partenaires de mise en œuvre (membres du consortium, autorités sanitaires…)

Il/elle est le point focal des communications avec le bailleur.

EXPÉRIENCES ET COMPÉTENCES

Expériences & connaissances

  • Expérience démontrée en tant que coordinateur projet d’au moins 5 ans dans des pays à faible revenus ;
  • Formation supérieure (Niveau Master2) en Gestion ; Santé publique ; Sciences Politiques ; Développement ; Ecole de commerce ; ou diplôme équivalent
  • Expérience similaire de coordination sur un projet de recherche mené en consortium ou de projet de santé publique complexe ;
  • Compétences et connaissances des procédures d’un bailleur international.

Qualités requises

  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Capacité de travailler dans des contextes sécuritaires instables et volatiles ;
  • Rigueur et respect des deadlines.

Langues Anglais et Français Courant

CONDITIONS

Type de contrat : CDD de droit sénégalais

Salaire : 3400 euros net après impôts et charges

Date de prise de poste : 1er Juillet 2019

HOW TO APPLY:

Pour postuler, merci de déposer en ligne votre candidature comprenant votre CV et une lettre de motivation.

Cliquer sur ce lien pour postuler : http://candidatures.alima.ong/Position/220

Nous traitons les candidatures au fur et à mesure de leur réception. Si une candidature correspond à nos recherches, l’offre peut donc être clôturée avant terme.

Informations complémentaires

  • L’offre d'emploi a expiré !
Partager cette offre d'emploi
Contactez le Recruteur

Sahel Emploi

En plus d’être une plateforme d’offre et de recherche d’emploi, Sahel Emploi offre plus de 80% de contenus de formation et de coaching gracieusement

Contact

Contactez-nous au info@sahelemploi.com ou envoyez nous directement un message à partir du formulaire contact